Des mesures plus fortes contre les pesticides



Le plan d’action de la Confédération sur les produits phytosanitaires ne va pas assez loin ! Apisuisse a livré sa position.

L’organisation faîtière, qui regroupe la VDRB (Verein deutschschweizerischer und rätoromanischer Binenfreunde), la SAR (Société Romande d’Apiculture) et la STA (Società Ticinese di Apicoltura), souligne que les idées et concepts proposés sont bons. Elle demande toutefois des mesures plus contraignantes en rappelant les dangers que les pesticides représentent pour les abeilles et autres pollinisateurs. Des objectifs quantifiables et des délais pour les atteindre doivent être fixés.


    Retrouvez le communiqué de presse d’apisuisse


La présidente de la SAR, Sonia Burri-Schmassmann, rappelle que la prise de conscience doit se faire également au sein de la population. Il est possible de réduire ou simplement de se passer de pesticides dans les jardins privés. Les communes peuvent aussi contribuer à cet effort grâce à un entretien réfléchi des espaces et jardins publics.


Une opportunité à ne pas rater pour le Jura

Le Jura a la chance de pouvoir être à l’avant-garde en la matière. Le Parlement jurassien se prononcera mercredi sur une motion de la députée verte Erica Hennequin. Le texte demande la mise en œuvre d’un programme de réduction des pesticides d’au moins 50%.